Que voir au Népal

Le Népal est une destination riche en diversité culturelle, naturelle et spirituelle. Voici un guide des principales attractions à ne pas manquer lors de votre visite :

♠ Durbar Square (Katmandou, Patan et Bhaktapur) : Les trois Durbar Squares de Katmandou, Patan et Bhaktapur sont des trésors culturels et architecturaux du Népal. Chacun offre une plongée unique dans l’histoire, l’art et la religion du pays, tout en étant le cœur vibrant de la vie culturelle et sociale de leur ville respective. Une visite à ces sites est incontournable pour quiconque souhaite comprendre et apprécier la richesse du patrimoine népalais.

1. Katmandou Durbar Square. Localisation : Centre de Katmandou. Points forts : Hanuman Dhoka Palace : L’ancien palais royal, datant du 16ème siècle, avec des cours et des musées. Kumari Ghar : La résidence de la Kumari vivante, une déesse vivante adorée par les hindous. Kasthamandap : Un ancien pavillon en bois, qui aurait donné son nom à la ville de Katmandou. Jagannath Temple : Connu pour ses sculptures érotiques sur les poutres en bois. Taleju Temple : Un temple de trois étages dédié à la déesse Taleju Bhawani. Particularité : Site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, célèbre pour ses festivals, dont Indra Jatra.

2. Patan Durbar Square. Localisation : Lalitpur, au sud de Katmandou. Points forts : Hiranya Varna Mahavihar (Golden Temple) : Un monastère bouddhiste orné d’or et de bronze. Krishna Mandir : Un temple en pierre de trois étages dédié au dieu Krishna, construit au 17ème siècle. Patan Museum : Installé dans une partie du palais royal, présentant des objets religieux et artistiques. Bhaskar Dhoka : Une porte d’entrée majestueuse menant au palais royal. Char Narayan Temple : Un des temples les plus anciens de la place, dédié au dieu Vishnu. Particularité : Connu pour son artisanat raffiné et ses festivals culturels, comme Rato Machhindranath Jatra.

3. Bhaktapur Durbar Square. Localisation : Bhaktapur, à l’est de Katmandou. Points forts : Palais aux 55 Fenêtres : Un chef-d’œuvre de l’architecture newar, avec son balcon de 55 fenêtres en bois sculpté. Vatsala Temple : Un temple en pierre dédié à la déesse Vatsala, connu pour sa cloche. Nyatapola Temple : Un temple de cinq étages dédié à la déesse Siddhi Lakshmi, l’un des temples les plus hauts et les plus impressionnants du Népal. Bhairavnath Temple : Un temple dédié à Bhairava, une forme terrifiante de Shiva. Dattatreya Square : Une place adjacente avec le temple de Dattatreya et de nombreuses maisons traditionnelles.

♠ Swayambhunath (Temple des Singes) : Swayambhunath est non seulement un site religieux majeur, mais aussi un lieu d’une grande beauté et tranquillité, offrant une retraite spirituelle et une vue magnifique sur la vallée de Katmandou. Une visite à Swayambhunath permet de découvrir la richesse de l’héritage bouddhiste et hindou du Népal et de se plonger dans une atmosphère de dévotion et de sérénité. Les points d’Intérêts sont :  Escalier principal : Pour atteindre le stupa, les visiteurs doivent monter un long escalier de 365 marches, bordé de statues de Bouddha et d’autres figures religieuses. L’ascension est souvent animée par des singes, d’où le nom de “Monkey Temple”. Vue panoramique : Du sommet de la colline, on a une vue panoramique imprenable sur la vallée de Katmandou, surtout au lever et au coucher du soleil. Monastère de Swayambhunath : Un monastère actif où les moines pratiquent des rituels et des cérémonies bouddhistes. Vajra : Un grand vajra (foudre symbolique) en bronze se trouve à l’entrée principale du stupa, symbole de l’éveil spirituel.

♠ Pashupatinath : Un des temples hindous les plus sacrés dédié à Lord Shiva, situé sur les rives de la rivière Bagmati. Pashupatinath est bien plus qu’un simple temple ; c’est un lieu où la spiritualité, la culture et la vie quotidienne se rencontrent. Il offre aux visiteurs une plongée profonde dans la dévotion hindoue et les rituels associés à Shiva, tout en offrant une vue fascinante sur les pratiques culturelles et spirituelles du Népal. Une visite à Pashupatinath est incontournable pour comprendre la richesse et la profondeur de l’héritage religieux népalais.

♠ Boudhanath Stupa : L’un des plus grands stupas bouddhistes au monde, entouré de monastères tibétains. Le Stupa de Boudhanath est un symbole important du bouddhisme et de la culture tibétaine au Népal. Il représente le chemin vers l’illumination et est vénéré comme un objet de méditation. Structure : Le stupa est une structure massive en forme de dôme, surmontée d’une tour et d’un dôme conique. À son sommet se trouve un ensemble de yeux de Bouddha regardant dans les quatre directions cardinales, symbolisant la vigilance et la conscience. Mandala : Le stupa est construit selon les principes du mandala, représentant symboliquement l’univers bouddhiste. Les niveaux du stupa représentent les différentes étapes du chemin vers l’illumination. Drapeaux de prière : Des drapeaux de prière multicolores sont suspendus autour du stupa, portant des prières et des mantras qui sont censés se disperser dans l’air et apporter des bénédictions aux fidèles. Pèlerinage : Le stupa attire des milliers de pèlerins bouddhistes chaque année, qui viennent pour faire le tour du stupa en effectuant des circumambulations dans le sens des aiguilles d’une montre, tout en récitant des prières et des mantras. Cérémonies : Des cérémonies religieuses ont lieu régulièrement au stupa, notamment des prières collectives, des offrandes et des festivals bouddhistes. Monastères et Temples : Autour du stupa se trouvent de nombreux monastères, temples, boutiques et restaurants, créant un centre dynamique de la vie religieuse et culturelle. Inscription : En 1979, le Stupa de Boudhanath a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en reconnaissance de son importance culturelle et religieuse.

♠ Garden of Dreams : Un jardin néoclassique tranquille dans le cœur de Katmandou, parfait pour se détendre. Localisation : Le Garden of Dreams est situé dans le quartier de Thamel, à proximité du centre-ville de Katmandou. Son emplacement central en fait une destination facilement accessible pour les visiteurs de la ville. Le Garden of Dreams a été créé au début du 20ème siècle par le maréchal Kaiser Sumsher Rana, un membre de la famille royale Rana. Il a été conçu comme un jardin privé dans le style des jardins classiques européens de l’époque, offrant un refuge tranquille et luxuriant loin de l’agitation de la ville. Horaires d’Ouverture : Le jardin est ouvert tous les jours de la semaine. Les horaires peuvent varier en fonction de la saison, il est donc recommandé de vérifier les horaires actuels avant de planifier votre visite.

Lac Phewa : Un lac pittoresque où vous pouvez faire du bateau et profiter de vues spectaculaires sur les montagnes.

Sarangkot : Un point de vue célèbre pour observer le lever du soleil sur l’Himalaya.

♠ World Peace Pagoda : Une pagode bouddhiste offrant une vue panoramique sur Pokhara et le lac Phewa.

Devi’s Fall : Une chute d’eau fascinante et mystérieuse.

Grotte de Gupteshwor : Une grotte sacrée près de Devi’s Fall, avec un temple dédié à Lord Shiva.

♠ LumbiniLe lieu de naissance de Bouddha, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, avec des monastères, des temples et le célèbre jardin sacré. Lumbini, situé dans le sud-ouest du Népal, est bien plus qu’un simple lieu de naissance du Bouddha ; c’est un lieu chargé de spiritualité, d’histoire et de signification religieuse pour des millions de bouddhistes à travers le monde. Sa beauté naturelle, son architecture sacrée et sa riche histoire en font un lieu incontournable pour les amateurs de culture et de spiritualité. Une visite à Lumbini offre une occasion unique de se connecter avec les enseignements du Bouddha et de ressentir la paix et la sérénité qui émanent de ce lieu sacré.

Que voir à Lumbing & Que faire à Lumbini : Maya Devi Temple : Au cœur du site se trouve le temple Maya Devi, construit autour de l’endroit où la reine Maya Devi a accouché du Bouddha. Le temple abrite des ruines du 3ème siècle av. J.-C., ainsi qu’une pierre marquant l’emplacement exact de la naissance. Bassin sacré : À proximité du temple se trouve un bassin sacré où la reine Maya Devi aurait pris un bain avant la naissance du Bouddha. Les pèlerins viennent souvent s’y recueillir et se purifier. Monastères et Temples : Lumbini abrite de nombreux monastères et temples construits par des pays bouddhistes du monde entier. Chaque structure représente une interprétation unique de l’architecture bouddhiste. Ashoka Pillar : À côté du temple Maya Devi se trouve l’Ashoka Pillar, érigé par l’empereur Ashoka au 3ème siècle av. J.-C. Il porte une inscription commémorant la visite d’Ashoka à Lumbini et sa conversion au bouddhisme. Lumbini Museum : Le musée présente des artefacts archéologiques découverts à Lumbini, ainsi que des expositions sur la vie du Bouddha et l’histoire du bouddhisme. Pèlerinage : Lumbini est un lieu de pèlerinage majeur pour les bouddhistes du monde entier. Des milliers de pèlerins viennent chaque année pour se recueillir, méditer et offrir des prières dans ce lieu saint. Cérémonies et Festivals : Des cérémonies religieuses et des festivals sont régulièrement organisés à Lumbini, notamment pour célébrer l’anniversaire de la naissance du Bouddha (Vesak).

♠ Parc National de Chitwan : Un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, célèbre pour ses safaris en jungle où l’on peut voir des rhinocéros, des tigres, des éléphants et une grande variété d’oiseaux. Le Parc National de Chitwan offre une expérience inoubliable pour les amoureux de la nature et les passionnés de faune sauvage. Que vous soyez intéressé par l’observation des animaux, la randonnée en pleine nature ou la découverte de nouvelles cultures, Chitwan a quelque chose à offrir à tout le monde. Une visite à Chitwan est une occasion unique de se connecter avec la nature, de soutenir la conservation de la faune et de créer des souvenirs durables dans l’un des plus beaux parcs nationaux du Népal.

♠ Trek camp de base de l’Everest : Un trek emblématique offrant une vue imprenable sur l’Everest et d’autres sommets majestueux. Le trek vers le camp de base de l’Everest est une aventure épique qui vous emmènera à travers certains des paysages les plus spectaculaires et les plus emblématiques du Népal. Que vous soyez un passionné de montagne expérimenté ou un randonneur novice à la recherche d’une expérience unique, le trek vers l’Everest promet d’être une expérience inoubliable remplie de défis, de découvertes et de moments mémorables. Les points forts de trekking : Le trek commence généralement à Lukla, une petite ville située à une courte distance en avion de Katmandou. De là, vous commencerez votre ascension à travers les villages sherpa pittoresques et les paysages de montagne spectaculaires. Namche Bazaar : Cette ville pittoresque est un point de repos populaire pour les randonneurs et une occasion de s’acclimater à l’altitude. Namche offre également des vues magnifiques sur l’Everest et les montagnes environnantes. Tengboche Monastère  : Ce monastère bouddhiste est un lieu spirituel important pour les sherpas et offre une vue imprenable sur l’Everest. C’est également un endroit idéal pour assister à une cérémonie religieuse et en apprendre davantage sur la culture locale. Kala Patthar : Ce sommet offre l’une des meilleures vues panoramiques sur l’Everest et les montagnes environnantes. C’est un endroit populaire pour regarder le lever du soleil et capturer des photos spectaculaires. Camp de Base de l’Everest : L’objectif ultime de votre trek est d’atteindre le camp de base de l’Everest, un lieu mythique où les alpinistes se préparent pour leur ascension de la montagne la plus haute du monde. C’est également un endroit incroyable pour admirer le paysage et sentir l’excitation de l’aventure.

♠ Trek tour des Annapurnas : Un des treks les plus populaires au monde, traversant une variété de paysages et de cultures. Le trek autour des Annapurnas est une aventure inoubliable qui vous permettra de découvrir la splendeur naturelle et la richesse culturelle du Népal. Que vous soyez un randonneur chevronné à la recherche d’un défi passionnant ou un voyageur en quête d’une immersion culturelle authentique, ce trek promet d’être une expérience transformative et inspirante. Préparez-vous à être émerveillé par la beauté des montagnes himalayennes et par la chaleur et l’hospitalité du peuple népalais.

♠ Trek de Langtang : Moins fréquenté mais tout aussi spectaculaire, avec des vues sur les montagnes et une immersion culturelle. Le trek de Langtang est une aventure inoubliable qui vous permettra de découvrir la beauté naturelle, la richesse culturelle et la chaleur humaine de la région. Que vous soyez un randonneur chevronné à la recherche d’un défi passionnant ou un voyageur en quête d’une immersion culturelle authentique, ce trek promet d’être une expérience transformative et inspirante. Préparez-vous à être émerveillé par les paysages majestueux de l’Himalaya et par la générosité et l’hospitalité du peuple népalais.

♠ Lac Rara : Le plus grand lac du Népal, situé dans la région de Mugu, au Népal, est une merveille naturelle d’une beauté saisissante et entouré de montagnes et de forêts denses. Le lac Rara est une destination de rêve pour les voyageurs en quête de nature, de tranquillité et d’aventure au Népal. Avec ses paysages spectaculaires, sa biodiversité exceptionnelle et son atmosphère paisible, le lac Rara offre une expérience inoubliable pour ceux qui ont la chance de le visiter -:).

♠ Lac Tilicho : L’un des lacs les plus hauts du monde, situé à une altitude de 4,919 mètres dans la région des Annapurnas. Le lac Tilicho est une destination magique pour les passionnés de trekking et les amoureux de la nature, offrant une expérience inoubliable au cœur de l’Himalaya népalais. Avec ses paysages à couper le souffle, sa biodiversité remarquable et son atmosphère de tranquillité, le lac Tilicho est un véritable trésor caché qui mérite d’être découvert.

Lac tilicho

♠ Mustang : Une région semi-désertique unique avec des paysages spectaculaires et une riche culture tibétaine. Visiter la région de Mustang au Népal offre une expérience unique et enrichissante pour plusieurs raisons :

– Culture et Histoire : Mustang, également connu sous le nom de “Petit Tibet”, est imprégné d’une riche culture tibétaine et d’une histoire fascinante. La région abrite des monastères anciens, des chörtens sacrés, des grottes de méditation et des villages traditionnels préservés qui offrent un aperçu précieux de la vie tibétaine et bouddhiste.

– Paysages Uniques : Les paysages de Mustang sont incroyablement variés, allant des hautes montagnes aux vallées arides du désert. Les formations rocheuses colorées, les gorges profondes, les rivières tumultueuses et les panoramas époustouflants sur les sommets enneigés créent un spectacle visuel saisissant à chaque tournant.

– Trekking Aventureux : La région de Mustang offre d’excellentes opportunités de trekking pour les amateurs d’aventure. Le circuit du Mustang, l’un des treks les plus populaires du Népal, traverse des paysages spectaculaires et des villages pittoresques, offrant une expérience de trekking inoubliable.

– Authenticité et Isolation : Mustang reste relativement préservé du tourisme de masse en raison de ses réglementations strictes en matière de voyages. Cela signifie que les visiteurs peuvent découvrir une culture authentique et une nature sauvage dans un environnement préservé et isolé.

– Monastères Anciens : La région abrite certains des plus anciens monastères bouddhistes du Népal, dont le monastère de Lo Gekar, qui remonte au 8ème siècle, et le monastère de Thubchen, connu pour ses peintures murales spectaculaires.

– Festivals Colorés : Les habitants de Mustang célèbrent de nombreux festivals tout au long de l’année, offrant aux visiteurs l’opportunité de participer à des célébrations vibrantes et colorées, telles que le festival de Tiji et le festival de Losar.

♠ Rafting : Le Népal propose certains des meilleurs sites de rafting au monde, notamment la rivière Trishuli. Qu’il s’agisse de descendre les eaux tumultueuses de la rivière Trishuli, de défier les rapides de la rivière Bhote Koshi ou de découvrir les paysages spectaculaires de la rivière Kali Gandaki, le rafting au Népal promet une aventure inoubliable au cœur de l’Himalaya.

♠ Parapente à Pokhara : Une expérience inoubliable offrant des vues panoramiques sur l’Himalaya. Le parapente à Pokhara est une activité incontournable pour les voyageurs en quête d’aventure et d’émotions fortes au Népal. Que ce soit pour la vue panoramique, la sensation de liberté ou l’excitation de voler au-dessus des sommets enneigés, cette expérience promet d’être mémorable.

Festivals Népalais : Participez à des festivals colorés comme Dashain, Tihar, Holi, et Teej.

Le Népal est riche en culture et en traditions, et tout au long de l’année, il célèbre de nombreux festivals colorés et significatifs. Voici quelques-uns des festivals les plus célèbres et emblématiques du Népal :

– Dashain : Dashain est le plus grand et le plus important festival du Népal, célébré par les hindous et les bouddhistes avec une grande ferveur. Il dure environ deux semaines et commémore la victoire du bien sur le mal. Les gens se rendent dans leurs villages natales pour célébrer en famille, échanger des cadeaux et se réunir pour des rituels religieux.

– Tihar (Diwali) : Aussi connu sous le nom de “festival des lumières”, Tihar est un festival hindou en plusieurs jours où chaque jour est dédié à un être vivant différent, comme les corbeaux, les vaches et les frères. Les maisons sont décorées avec des lampes à huile et des guirlandes de fleurs, et des offrandes sont faites aux dieux et aux déesses.

– Losar : Losar, le Nouvel An tibétain, est célébré par les Tibétains et les Sherpas à travers le Népal. Les festivités comprennent des prières dans les monastères, des danses traditionnelles, des chants et des festins. Les gens portent des vêtements neufs, visitent leurs proches et reçoivent des bénédictions pour la nouvelle année.

– Gai Jatra : Gai Jatra, également connu sous le nom de “festival des vaches”, est célébré principalement à Katmandou pour commémorer les personnes décédées au cours de l’année précédente. Les familles endeuillées défilent dans les rues en portant des photos de leurs proches décédés et des vaches sont souvent déguisées et parades pour divertir les esprits.

– Bisket Jatra : Bisket Jatra est un festival népalais traditionnel célébré à Bhaktapur pour marquer le début du nouvel an népalais. Les points forts incluent le chariot de Bhairab et le chariot de Bhadrakali, qui sont tirés dans les rues avec des milliers de spectateurs participant à la parade et aux festivités.

– Indra Jatra : Indra Jatra est un festival de huit jours célébré à Katmandou pour honorer Indra, le roi des dieux et le dieu de la pluie. Le point culminant du festival est la procession de la statue de la déesse Kumari, la déesse vivante de Katmandou, à travers les rues de la ville.

Ces festivals ne représentent qu’un échantillon de la riche diversité culturelle du Népal. Chacun offre une occasion unique de découvrir la culture, les traditions et les coutumes uniques du pays.

♠ Cours de Cuisine : Apprenez à préparer des plats népalais traditionnels comme les momos et le dal bhat. Les cours de cuisine sont généralement disponibles dans les grandes villes touristiques comme Katmandou et Pokhara, et sont animés par des chefs locaux passionnés de leur cuisine et de leur culture. Que vous soyez un débutant en cuisine ou un chef expérimenté, participer à un cours de cuisine népalaise sera une expérience enrichissante et mémorable.

♠ Séjours en Monastère : Expérimentez la vie monastique et participez à des retraites spirituelles dans des monastères bouddhistes. Les séjours en monastère au Népal offrent une expérience unique et significative pour les voyageurs en quête de spiritualité, de calme et de connexion avec la culture bouddhiste locale. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre lors d’un séjour en monastère :

– Immersion Culturelle : Vivre dans un monastère vous permettra de vous immerger pleinement dans la culture bouddhiste népalaise. Vous aurez l’occasion d’observer et de participer aux rituels quotidiens, aux prières, aux méditations et aux enseignements bouddhistes dispensés par les moines.

– Apprentissage et Croissance Spirituelle : Les moines sont souvent ouverts à l’accueil des visiteurs et peuvent partager leurs connaissances sur le bouddhisme, la méditation et la philosophie bouddhiste. C’est une occasion précieuse d’apprendre et de grandir spirituellement dans un environnement paisible et inspirant.

– Retraite au Calme : Les monastères offrent généralement un cadre paisible et tranquille, loin de l’agitation de la vie urbaine. C’est l’endroit idéal pour se retirer, se ressourcer, méditer et se recentrer sur soi-même.

– Participation à la Vie Communautaire : En vivant dans un monastère, vous ferez partie de la vie communautaire des moines, partageant les repas avec eux, participant aux tâches quotidiennes et contribuant à la vie du monastère de manière significative.

– Hébergement Simple et Authentique : Les monastères offrent généralement un hébergement simple mais confortable, souvent sous forme de dortoirs ou de chambres modestes. C’est une expérience authentique qui vous permettra de vous connecter à l’essentiel et de vivre simplement.

– Opportunité de Service et de Don : Vivre dans un monastère peut également être une occasion de donner de votre temps et de vos ressources, que ce soit sous forme de services rendus au monastère ou de dons pour soutenir ses activités et ses œuvres philanthropiques.

Quand partir au Népal ?

La meilleure période pour visiter le Népal dépend de vos intérêts spécifiques et des activités que vous souhaitez entreprendre. 

⇒  Automne (Septembre à Novembre)

Avantages : Temps clair, vues spectaculaires sur les montagnes, conditions de trekking idéales. Activités : Trek du Camp de Base de l’Everest, Circuit des Annapurnas, Trek de Langtang. Événements : Dashain et Tihar, deux des plus grands festivals hindous.

⇒  Printemps (Mars à Mai)

Avantages : Températures agréables, floraison des rhododendrons, vues dégagées. Activités : Trekking dans l’Himalaya, alpinisme, observation de la faune et de la flore. Événements : Holi (festival des couleurs), le Nouvel An népalais (Bisket Jatra).

⇒  Saisons à Éviter pour le Trekking. Été/Monsoon (Juin à Août)

Désavantages : Pluies abondantes, glissements de terrain, sentiers boueux et dangereux. Avantages : Moins de touristes, paysages verdoyants. Activités : Visite des régions moins pluvieuses comme Mustang et Dolpo.

⇒  Hiver (Décembre à Février)

Désavantages : Froid intense, risques d’avalanches, certains cols de haute altitude fermés. Avantages : Moins de foule, ciel clair. Activités : Trekking dans les régions de basse altitude, visites culturelles à Katmandou, Pokhara et Lumbini.

⇒  Meilleures Périodes pour les Visites Culturelles et Safaris : Hiver (Décembre à Février)

Avantages : Temps frais et sec, idéal pour explorer les sites culturels. Activités : Visites à Katmandou, Patan, Bhaktapur, Lumbini, et safari dans le Parc National de Chitwan.

 

Les top 9 treks du Népal

Le Népal est mondialement reconnu pour ses treks spectaculaires. Que vous soyez un trekkeur débutant ou expérimenté, le Népal a quelque chose à offrir pour chaque niveau d’aventure. Planifiez en fonction de votre niveau de condition physique, de l’altitude maximale que vous êtes à l’aise de franchir, et des paysages et cultures que vous souhaitez découvrir.

1. Trek camp de base de l’Everest : Durée : 12 à 14 jours. Altitude maximale : 5,364 m (Camp de Base de l’Everest). Points forts : Vue sur l’Everest, Kala Patthar, monastère de Tengboche, culture sherpa. Difficulté : Difficile Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

2. Tour des Annapurnas : Durée : 15 à 20 jours. Altitude maximale : 5,416 m (Col de Thorong La). Points forts : Diversité des paysages, villages culturels, sources chaudes de Tatopani, vue sur les Annapurnas et le Dhaulagiri. Difficulté : Modéré à difficile. Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

3. Trek camp de base des Annapurnas : Durée : 7 à 12 jours. Altitude maximale : 4,130 m (Camp de Base des Annapurnas). Points forts : Vue sur l’Annapurna, Machapuchare, diversité culturelle et naturelle. Difficulté : Modéré. Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

4. Trek de Langtang : Durée : 7 à 10 jours. Altitude maximale : 4,984 m (Tsergo Ri). Points forts : Paysages alpins, vallée de Langtang, monastère de Kyanjin Gompa, culture tamang.. Difficulté : Modéré. Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

5. Trek tour du Manaslu : Durée : 14 à 18 jours. Altitude maximale : 5,160 m (Larkya La Pass). Points forts : Moins fréquenté, paysages sauvages, culture tibétaine, vues spectaculaires.. Difficulté : Difficile. Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

6. Trek au Mustang : Durée : 10 à 14 jours. Altitude maximale : 3,840 m (Lo Manthang). Points forts : Paysages désertiques, culture tibétaine préservée, ancienne cité de Lo Manthang. Difficulté : Modéré. Meilleure période : Mars à novembre (la région est en grande partie protégée des pluies de la mousson)

7. Trek au Gokyo et Everest  : Durée : 12 à 15 jours. Altitude maximale : 5,357 m (Gokyo Ri). Points forts : Lacs de Gokyo, vue panoramique sur les sommets de l’Himalaya, traversée de Cho La Pass. Difficulté : Difficile. Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

8. Trek vallée de Nar et Phu. Durée : 15 à 19 jours. Altitude maximale : 5,320 m (Col de Kang La). Points forts : Villages tibétains authentiques, paysages isolés, culture unique. Difficulté : Difficile. Meilleure période : Mars à mai et septembre à novembre

9. Trek au Dolpo. Durée : 15 à 30 jours. Altitude maximale : 5,190 m (Numa La Pass). Points forts : Région reculée et sauvage, culture tibétaine, paysages de haute montagne et désertiques. Difficulté : Très difficile. Meilleure période : Mai à octobre (la région est en grande partie protégée des pluies de la mousson)

Les top 7 trekkings ascensions 6000m au Népal

Les ascensions de 6000 mètres au Népal sont parfaites pour ceux qui cherchent à se lancer dans l’alpinisme de haute altitude sans affronter les extrêmes des sommets de 8000 mètres. Chaque sommet offre une expérience unique, avec des défis techniques variés et des vues imprenables sur l’Himalaya. Assurez-vous d’être bien préparé et acclimaté, et envisagez de faire appel à un guide expérimenté pour garantir votre sécurité et maximiser votre expérience.

1. Island Peak (Imja Tse) : Altitude : 6,189 m. Région : Khumbu (Everest). Durée de l’ascension : 12 à 20 jours. Points forts : Vues sur l’Everest, Lhotse et Makalu, traversée de glaciers, accessible depuis le trek du Camp de Base de l’Everest. Difficulté : Modéré à difficile. Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre

2. Mera Peak : Altitude : 6,476 m. Région : Khumbu (Everest). Durée de l’ascension : 12 à 18 jours Points forts : Vues panoramiques sur cinq des plus hauts sommets du monde (Everest, Lhotse, Kanchenjunga, Makalu et Cho Oyu), moins technique mais physiquement exigeant. Difficulté : Modéré Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre

3. Lobuche East : Altitude : 6,119 m. Région : Khumbu (Everest). Durée de l’ascension : 15 à 20 jours. Points forts : Proximité avec le Camp de Base de l’Everest, vues spectaculaires sur l’Ama Dablam, l’Everest et d’autres sommets. Difficulté : Difficile. Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre

4. Chulu East : Altitude : 6,584 m. Région : Annapurnas. Durée de l’ascension : 20 à 24 jours. Points forts : Vue sur les Annapurnas, le Dhaulagiri, et le Manaslu, accessible depuis le Circuit des Annapurnas. Difficulté : Modéré à difficile. Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre

5. Pisang Peak : Altitude : 6,091 m. Région : Annapurnas. Durée de l’ascension : 16 à 21 jours. Points forts : Vue sur les Annapurnas et le Manaslu, accessible depuis le Circuit des Annapurnas, moins technique mais physiquement exigeant. Difficulté : Modéré. Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre

6. Tharpu Chuli (Tent Peak). Altitude : 5,663 m. Région : Annapurnas. Durée de l’ascension : 18 à 20 jours. Points forts : Vue sur les Annapurnas et le Machapuchare, accessible depuis le trek du Camp de Base des Annapurnas. Difficulté : Modéré. Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre

7. Naya Kanga (Ganja La Chuli) : Altitude : 5,844 m. Région : Langtang. Durée de l’ascension : 15 à 20 jours. Points forts : Vue sur le Langtang Lirung et le Shishapangma, situé dans une région moins fréquentée.. Difficulté : Modéré à difficile. Meilleure période : Avril à mai et octobre à novembre.

All Nepal Tour and Travell

Tour des Annapurnas
Tout compris

Tour des Annapurnas

  • Durée:14 Jours
  • Niveau:Difficile
  • Altitude:5416m
  • Circuit:Accompagné
0 avis Google

1369 €

Le tour du Manaslu
Tout compris

Le tour du Manaslu

  • Durée:16 Jours
  • Niveau:Difficile
  • Altitude:5106m
  • Circuit:Accompagné
0 avis Google

1449 €

Trek camp de base de l’Everest
Tout compris

Trek camp de base de l’Everest

  • Durée:15 Jours
  • Niveau:Difficile
  • Altitude:5550m
  • Circuit:Accompagné
0 avis Google

1649 €